Arthrose et sésame

Arthrose et sésame: une nouvelle porte thérapeutique ?

Le sésame se consomme en graines, en huile ou en pâte. Il est riche en métaux, minéraux, en fibres et en vitamine E. Il protégerait du cancer et des maladies cardiovasculaires. Des travaux récents semblent montrer une action protectrice du cartilage dans des modèles d’arthrose expérimentale. Son huile en dehors de la cuisine est largement utilisée en cosmétique.

Le sésame au quotidien

Le sésame (Sesamum indicum), une petite graine symbole d’immortalité en Inde, provient d’une plante d’un peu plus de 1 mètre de hauteur. La couleur varie du blanc crème au brun ou gris foncé. Elle contient 50 % d’huile. La plante est cultivée et utilisée depuis des millénaires : et connaît un fort développement dans les pays subsahariens du fait de sa culture facile et des faibles coûts de production. Son emploi est traditionnel en Asie. Il est de plus en plus important en Europe pour la pâtisserie et la boulangerie. Ali Baba a rendu célèbre cette plante chez tous les enfants avec sa célèbre phrase « Sésame, ouvre-toi ». On l’utilise en cuisine en graine pour sa douce saveur proche des noisettes une fois torréfiée. Sous forme d’huile elle est surtout utilisée dans les salades ou plats froids mais également dans les soupes, fondues ou certains plats chauds. On en fait aussi des pâtisseries sous forme de nougats mous en le mélangeant au sucre et aux cacahuètes. On en fait aussi le tahiné et le halva, pâtes compacte de sésame et de sucre. Les principaux pays producteurs sont en Asie la Chine et l’Inde, en Afrique le Soudan.

Composition des graines de sésame (1)

Riche en acides gras insaturés: dont 22g d’acides gras polyinsaturés dont les omégas 6. Ceux-ci jouent un rôle dans l’équilibre du système nerveux et cardiovasculaire, les défenses immunitaires et combattent les réactions allergiques et inflammatoires.

Antioxydant : excellente source de vitamine E sous forme de tocophérol. La vitamine E protègerait du vieillissement cellulaire et du cancer.

Excellente source de nombre de vitamines du groupe B

Reminéralisant avec 1 gramme de calcium, 0,33 de magnésium pour 100 g. de graines

Riche en métaux dont le fer : 14 mg et le cuivre : 2,4 mg pour 100 g. de graines

10 à 12 % de fibres.

Elles contiennent des phyto œstrogènes, sous forme de lignanes dont la sésamine.

La sésamine et l'arthrose

Le sésame protégerait le système cardiovasculaire et permettrait de diminuer notamment le taux de mauvais cholestérol, ainsi que la tension artérielle. La sésamine a été testée dans l’arthrose, maladie du cartilage qui génère, on le sait, une invalidité importante chez les personnes âgées. C'est un des composés principaux de Sesamum indicum, le nom scientifique de la plante communément appelée sésame. Elle a un effet anti-inflammatoire connu lié à la présence notamment d’acides gras polyinsaturés et de vitamine E. Les effets chondroprotecteurs de la sésamine ont été étudiés dans 2 type d’arthrose expérimentale (2) : l’une induite par l’interleukine-1 beta (IL-1ß) sur du cartilage porcin, l’autre par la papaïne sur un modèle d’arthrose chez le rat.

Dans le premier travail portant sur le porc, la sésamine diminue significativement la sortie de GAG sulfatés et d’hydroxyproline du cartilage sous l’effet de l’interleukine. Cette capacité à protéger le cartilage pourrait être liée à une diminution de l'expression d'enzymes comme MMP-1,-3 et-13, capables de dégrader les protéoglycanes et le collagène de type II.

Dans le modèle d’arthrose du rat induit par la papaïne, la sésamine modifie les changements pathologiques observés dans le cartilage arthrosique : réduction de la désorganisation des chondrocytes dans cartilage, protection de l’épaisseur du cartilage, diminution des pertes en collagène II et protéoglycanes. La sésamine pourrait aussi augmenter la formation de collagène II et de protéoglycanes dans le cartilage des rats du groupe « contrôle ».

Ces résultats, s’ils étaient confirmés, démontrent que la sésamine a un effet chondroprotecteur potentiel qui pourrait être utilisé dans le traitement de l'arthrose.

Attention : le sésame est un allergène fréquent. Les symptômes de l’allergie peuvent être cutanés, digestifs ou respiratoires; dans les cas graves, la réaction peut aller jusqu’au choc anaphylactique. Les personnes allergiques au sésame doivent éviter tous les aliments et les produits qui en contiennent, y compris tout produit dont la liste d’ingrédients indique qu’il « peut contenir » du sésame. Pour s’en assurer, il est essentiel de bien lire l’étiquette. D’autres termes peuvent être employés pour indiquer la présence de sésame : graines, beni, huile végétale, sésamole, sesamum indicum, tahini, etc.

Pour le confort de vos articulations, retrouvez Cuivramine®

Achat Cuivramine

(1) source AFSSA.Fr Table CIQUAL 2008

(2) Phitak T, Pothacharoen P, Settakorn J, Poompimol W, Caterson B, Kongtawelert P. Chondroprotective and anti-inflammatory effects of sesamin. Phytochemistry. 2012 Jun 13. [Epub ahead of print]