ABC de nos produits naturels

Découvrez la composition de nos compléments alimentaires

ABC des produits


ACÉROLA - Voir Fibromyalgine Forte

  • Nature : arbuste
  • Nom commun : Acérola
  • Nom botanique : Malpighia glabra, Malpighia punicifolia
  • Famille : Malpighiacées
  • Partie utilisée : le fruit, qui est appelé « cerise des Barbades » ou « cerise des Antilles »

L’acérola est très répandu dans les régions tropicales d’Amérique du Sud, notamment au Pérou et dans les forêts amazoniennes du Brésil et du Venezuela. Cet arbuste pousse aussi aux Antilles, où il est appelé « cerisier-pays ».

Son fruit est très recherché, car il contient des Vitamines C, B6, B1 ainsi que du Magnésium. La fonction principale de l’acérola est de procurer un effet dynamisant et tonifiant.

BROMÉLAÏNE - Voir Ainat

  • Nature : Enzyme digestive
  • Nom commun : Bromélaïne, Bromélaïne, Bromélase
  • Origine du nom : liée à la famille botanique de l’ananas « les broméliacées »
  • Origine : Isolée de la tige d’ananas

La Bromélaïne est une enzyme digestive qui a la particularité de transformer les protéines en des molécules plus petites qu’on appelle acides aminés.

Bien connue de la médecine amérindienne, la Bromélaïne possède un effet anti-inflammatoire et anti-œdémateux qui soulage les douleurs diffuses. De plus, elle a une action bénéfique sur l’absorption du Curcuma. Ainsi, lorsque l’on associe la Bromélaïne et le Curcuma, l’action thérapeutique de ce dernier en est favorisée.

Contre-indication : Risque de surdosage des anticoagulants (AVK : Anti-vitaminiques K). Ne pas associer anticoagulants et bromélaïne.

CALCIUM - Voir Nutros

Le calcium est un composant important d’un régime sain. Contrairement à ce que l’on croit, ce ne sont pas les produits laitiers qui représentent la meilleure source de calcium, car la proportion calcium/phosphore n’y est pas bonne. Le lait contient en effet trop de phosphore, ce qui peut entraîner une calcification insuffisante. Le corps a besoin de magnésium, de silicium, de vitamines A, C et D, de protéines et de phosphore pour bien l’assimiler.

Le calcium intervient dans la formation des os et des dents ; son déficit va donc les affecter (ostéoporose, problèmes de croissance, etc.). L’absorption de calcium sous forme de comprimés permet d’augmenter son apport journalier si ce dernier n’est pas optimal.

CAMOMILLE ALLEMANDE Voir Fibromyalgine

  • Nature : plante herbacée
  • Nom commun : camomille allemande, petite camomille, matricaire camomille, matricaire tronquée, camomille vraie.
  • Nom botanique : Matricaria recutita, M. chamomilla
  • Famille : Astéracées ou Composées
  • Partie utilisée : les sommités fleuries

Originaire de l’est de l’Europe et du Moyen-Orient, la camomille allemande est maintenant répandue dans toute l’Europe ainsi qu’en Inde, en Amérique du Nord et en Australie. Les principes actifs majeurs de la camomille allemande sont principalement de l’huile volatile, du nom d’olium chamomillae, et des flavonoïdes.

On peut utiliser la camomille par voie orale pour traiter les symptômes d’agitation, d’insomnie, et de tension nerveuse. Son usage est également recommandé en application locale dans les cas d’inflammation ou d’irritation.

 CAMPHRE Voir Capsaïne

Le camphre est un composé organique solide issu du camphrier, connu scientifiquement comme "Cinnamomum camphora". Il est utilisé en médecine pour ses propriétés antiseptiques et anesthésiques.

CAPSAÏCINEVoir Capsaïne

  • Nature : Alcaloïde
  • Nom commun : Capsaïcine
  • Origine : présente dans diverses espèces végétales appartenant au genre Capsicum telles que le poivron et le paprika
  • Partie utilisée : les tubercules (racines) secondaires

La capsaïcine est un Alcaloïde qui est retrouvé dans diverses espèces appartenant au genre Capsicum telles que le poivron et le paprika.

Les plantes produisent ce composé, qui est un métabolite secondaire (c’est-à-dire non vital pour la survie de la plante) dans le but de décourager les prédateurs.

Utilisation en cuisine : Le composé chimique capsaïcine est le composé actif du piment rouge. Il produit une sensation de brûlure dans la bouche, qui peut être considéré comme un élément gustatif intéressant.

Utilisation en clinique : La capsaïcine est utilisé dans des crèmes locales articulaires pour soulager la douleur arthrosique car elle a un puissant effet antalgique.

Il est à noter que la présence de capsaïcine sur la peau provoque une légère sensation de brûlure mais cette brûlure n’est qu’illusoire, elle n’est en aucun cas réelle. De plus, les gels antalgiques contenant de la capsaïcine n’entraînent aucun effet secondaire contrairement aux anti-inflammatoires non stéroïdien (AINS) oraux.

CHIENDENT OFFICINAL Voir Fibromyalgine Classique

  • Nature : plante herbacée
  • Nom commun : Petit Chiendent, Chiendent Officinal
  • Nom botanique : Elytrigia repens
  • Famille : Poacées
  • Partie utilisée : le rhizome

Originaire d’Europe, d’Asie et d’Afrique du Nord et très répandu, le Chiendent est parfois même envahissant, y compris en montagne.

La supplémentation en Chiendent officinal procure un apport élevé en 5-HT (5-hydroxy tryptophane) qui est le précurseur de la sérotonine (neurotransmetteur cérébral clef présent en trop faible quantité dans la Fibromyalgie).

La sérotonine intervient prioritairement dans la gestion du sommeil, la sensation douloureuse, ainsi que dans le moral.

CHONDROITINE Voir Capsaïne

  • Nature : glycosaminoglycanes
  • Origine : élément constitutif du cartilage (chez l’homme, les mammifères, les crustacés)

La Chondroïtine est naturellement produite par l’organisme. C’est un élément constitutif du cartilage articulaire, elle contribue à la solidité et la souplesse des articulations.

Son mode d’action est encore peu connu, cependant il a été remarqué que l’association de la Glucosamine avec de la Chondroïtine procure des effets bénéfiques sur les douleurs et les dégradations articulaires dues à l’arthrose. Pour cela, les doses recommandées pour la supplémentation sont de 800 à 1200 mg.

CUIVRE Voir Cuivramine

  • Nature : oligoélément, métal rouge-brun
  • Nom commun : Cuivre (Cu)
  • Origine : minerai naturel

Le cuivre est un oligoélément essentiel pour le bon fonctionnement de notre organisme. Pour éviter les carences, il est important d’avoir une alimentation assez riche en cuivre. Le cuivre est reconnu pour ses vertus protectrices du cartilage et anti-inflammatoire. C’est pourquoi une supplémentation en Cuivre est très bénéfique dans le traitement de l’arthrose, d’autant plus que le cuivre a l’avantage d’être bien toléré par l’estomac. Ce qui n’est pas forcément le cas des anti-inflammatoires couramment utilisés contre l’arthrose.

De plus, il a une action anti-oxydante puissante, c’est-à-dire qu’il élimine les déchets du corps et participe également au transport sanguin de l’oxygène. Les besoins journaliers en Cuivre sont de 1,5 à 3 mg chez l’adulte (selon US Food and Drug Administration: FDA). Or ces besoins ne sont pas couverts par l’alimentation seule, il est donc préférable de faire des cures de Cuivre régulièrement en supplément.

CURCUMAVoir Ainat

  • Nature : Plante herbacée
  • Nom commun : Curcuma, autrement appelé Safran des Indes
  • Noms botaniques : Curcuma longa, C. aromatica C. domestica, C. xanthorrhiza, etc.
  • Nom anglais : Turmeric
  • Famille : Zingibéracées
  • Partie utilisée : les rhizomes

Originaire du Sud de l’Asie, le Curcuma est largement cultivé en Inde et au Sri Lanka pour de multiples usages : culinaires, teintures, pharmaceutiques, etc. Il est utilisé depuis très longtemps comme anti-inflammatoire par la médecine indienne car il est composé d’une molécule très efficace pour soigner les douleurs : la Curcumine. De plus, la Curcumine est considérée comme un puissant antioxydant, épurant l’organisme de ses déchets dangereux (radicaux libres).

On recommande une dose moyenne journalière de Curcumine, comprise entre 200 mg et 400 mg, trois fois par jour.

Effets secondaires : aucun n’est constaté aux doses conseillées ci-dessus

Contre-indications : dans le cas d’obstructions et calculs biliaires, il est recommandé de prendre l’avis d’un médecin.

ESCHSCHOLZIAVoir Fibromyalgine Forte

  • Nature: plante herbacée
  • Nom botanique: eschscholtzia californica.
  • Une plante de la famille des papaveracées.

Elle est originaire d’Amérique du Nord (bord de mer de l’Ouest des USA).

Son latex est utilisé en phythothérapie pour soigner la toux, l’insomnie, les maux de tête, etc. Il contient des alcaloïdes qui ont des propriétés analgésiques, sédatives, antispasmodiques et anxiolytiques.

FERVoir Cicatendon

Le fer est un oligoélément et fait partie des sels minéraux indispensables qu’on retrouve dans les aliments. Une carence en fer est source d’anémie et peut affecter le développement cognitif et socio-émotionnel.

Le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs.

L’absorption du fer est favorisée si on le consomme avec certains nutriments, comme la vitamine C ou le jus de citron.

GELÉE ROYALE Voir Fibromyalgine Classique

  • Nature : produit de la ruche
  • Nom commun : Gelée royale, lait des abeilles
  • Origine : elle est sécrétée par les glandes pharyngiennes des jeunes abeilles nourricières

La gelée royale est une substance blanchâtre, gélatineuse, de saveur acide et très sucrée.

Elle est reconnue pour son effet dynamisant. Elle est ainsi conseillée pour combattre la fatigue, la faiblesse, l’asthénie, la neurasthénie, la dépression légère et les troubles menstruels.

GINGEMBREVoir Cuivramine

  • Nature : plante
  • Nom commun : Gingembre, épice blanche
  • Nom botanique : Zingiber officinale
  • Famille : Zingibéracées
  • Partie utilisée : le rhizome (partie souterraine noueuse et branchue)

Originaire d’Asie, le gingembre est cultivé en Inde et en Chine. Cette plante vivace tropicale a de nombreuses indications notamment dans le traitement de la dyspepsie (mauvaise digestion), de l’inappétence (manque d’appétit), des maux de tête, des gaz intestinaux, des coliques, de la diarrhée et des spasmes. Le gingembre inhibe la synthèse des facteurs pro-inflammatoires, ce qui en fait un composant de choix dans le traitement des douleurs rhumatismales, dont la Fibromyalgie.

Dans le cadre d’une supplémentation en gingembre, il est recommandé de prendre entre 250 mg et 1 g, trois fois par jour.

GINSENG Voir Cicatendon

Le ginseng est une plante originaire d’Asie du Nord-Est, dont la racine est réputée pour ses propriétés pharmaceutiques.

Le ginseng est une base essentielle de la pharmacopée asiatique et sa renommée est proverbiale en Asie.

Le ginseng est avant tout un stimulant du système nerveux, physique et intellectuel et accroît la résistance physique. C’est un stimulant, vaso-moteur. Il a une action de fond sur l’organisme. Il est apprécié pour son caractère adaptogène : il permet une meilleure résistance aux divers stress. Des études scientifiques ont confirmé les remarquables propriétés du ginseng.

Le ginseng est utilisé en cas de fatigue générale, physique ou intellectuelle.

GIROFLE Voir Capsaïne

Le girofle provient du giroflier. Les propriétés antiseptiques et anesthésiques de ces boutons floraux sont reconnues depuis très longtemps et proposées dans les douleurs dentaires.

GLUCOSAMINE Voir Cuivramine

  • Nature : osamine (sucre aminé)
  • Nom commun : glucosamine
  • Origine : issue du métabolisme

La glucosamine est un composant essentiel du cartilage. Elle est fabriquée par l’organisme pour renforcer les articulations et éviter la dégénérescence des cartilages. Elle est formée par une réaction chimique entre le glucose (sucre) et la glutamine (acide aminé).

Une carence totale ou partielle en glucosamine (dans le cas de maladies métaboliques ou bien lors du phénomène de vieillissement naturel) provoque une fragilisation du cartilage articulaire et l’apparition de douleurs. C’est la survenue de l’arthrose.

Lorsqu’elle est prise en complément d’une alimentation équilibrée, et à la dose nutritionnelle recommandée de 1500 mg par jour, la glucosamine permet de ralentir la dégénérescence articulaire et d’en limiter les douleurs.

HARPAGOPHYTUM Voir Ainat

  • Nature : Plante herbacée
  • Nom commun : Harpagophytum ou Griffe du diable, ce nom évoque les griffes qui sont présentes sur le fruit
  • Nom botanique : Harpagophytum procumbens
  • Nom anglais : Devil’s claw root
  • Famille : Pédaliacées
  • Partie utilisée : les tubercules (racines) secondaires

L’Harpagophytum est une plante médicinale, dont la racine est inscrite dans la pharmacopée européenne avec l’indication « traditionnellement utilisée dans le traitement symptomatique des manifestations articulaires douloureuses mineures ». Elle est originaire des régions désertiques du sud-est de l’Afrique. L’harpagoside, l’harpagide, le procumbide ainsi que les bêta-sitostérols sont les 4 principes actifs majeurs, qui contribuent à l’action anti-inflammatoire et antirhumatismale de l’Harpagophytum. Introduit en Europe depuis les années 50, il suscite l’intérêt de la communauté scientifique en raison de son efficacité pour apaiser les douleurs articulaires, notamment chez les sportifs. Sans aucun effet secondaire, il améliore la mobilité des articulations en leur redonnant de la souplesse.

On recommande une dose moyenne journalière d’Harpagophytum (sous forme de poudre totale sèche micronisée en gélules), à prendre au cours du repas de 1 à 2 g par jour.

Il est recommandé de suivre le traitement pendant au moins 2 ou 3 mois pour en retirer un bénéfice maximum.

Effets secondaires : aucun n’est constaté aux doses conseillées ci-dessus

Contre-indications : chez la femme enceinte surtout en fin de grossesse.

INULINE Voir Nutros

Les inulines sont un mélange de polysaccharides produits naturellement par de nombreux types de plantes. Elles appartiennent à une classe de fibres alimentaires appelé fructanes.

L’inuline est utilisée par certaines plantes comme moyen de stockage de l’énergie que l’on retrouve généralement dans les racines ou les rhizomes. La plupart des plantes synthétisant et stockant de l’inuline n’accumulent pas d’autres matériaux énergétiques tels que l’amidon.

L-TRYPTOPHANE Voir Fibromyalgine Forte

Dans l’organisme humain, le tryptophane est indispensable et représente environ 1 % des acides aminés présents dans les protéines (le plus rare des 20 acides aminés).

Il est cependant requis pour la synthèse de la sérotonine et de l’hormone du sommeil, la mélatonine, ainsi que pour la production d’une variété de métabolites appelés collectivement les kynurénines.

L-TYROSINE Voir Fibromyalgine Forte

  • Nature : Acide aminé
  • Nom commun : L-Tyrosine
  • Origine : issue du métabolisme

La L-Tyrosine est l’acide aminé précurseur des catécholamines (dopamine, noradrénaline, etc.) qui sont les molécules qui transmettent les messages au niveau des neurones (neurotransmetteurs).

Or il est apparu que dans les patients souffrant de la Fibromyalgie ont un déficit important en dopamine et noradrénaline. L’effet de la L-Tyrosine est donc bénéfique pour ce type de pathologie.

Une supplémentation en L-Tyrosine agit sur le stress, l’anxiété et la fatigue. Elle favorise la mémoire, la concentration mentale, la vivacité d’esprit.

MAGNÉSIUM Voir Fibromyalgine Forte

Le magnésium est un métal alcalino-terreux. C’est le huitième élément le plus abondant de la croûte terrestre, le troisième métal derrière l’aluminium et le fer.

De nombreux troubles peuvent être consécutifs à un manque de magnésium : dépression et angoisse, diabètes, spasmes musculaires, crampes, troubles cardio-vasculaires, pression artérielle élevée, insomnie et ostéoporose.

Il participe activement à la transmission des influx nerveux entre les neurones. L’apport recommandé quotidien est estimé à 300 mg de magnésium (le double pour les sportifs ou les femmes enceintes) ou encore 6 mg par kg de poids corporel.

MENTHOL Voir Capsaïne

Le menthol est un composé organique covalent obtenu soit par la synthèse, soit depuis l’extraction à partir de l’huile essentielle de menthe poivrée ou d’autres huiles essentielles de menthe.

  • Soulagement à court terme de la gorge endolorie et de l’irritation mineure de la bouche ou de la gorge.
  • Antipruritique pour réduire les démangeaisons
  • Anesthésique local pour soulager des maux et douleurs mineures telles que des crampes musculaires, entorses, migraines, etc. Il peut être utilisé seul ou combiné avec du piment ou du camphre.

PASSIFLORA INCARNATA Voir Fibromyalgine Forte

  • Nature : plante
  • Nom commun : Fleur de la Passion, Grenadille
  • Nom botanique : Passiflora incarnata
  • Famille : Passifloracées
  • Partie utilisée : les feuilles

Plante grimpante originaire des régions tropicales et subtropicales des Amériques, le fruit ovoïde de la passiflore est comestible. On récolte ses parties aériennes au moment de la floraison ou au début de la formation des fruits. Elle contient plusieurs principes actifs, dont des flavonoïdes et des coumarines.

Son indication principale concerne l’insomnie et les états nerveux (angoisse, hystérie, palpitations) qui sont très répandus chez les malades fibromyalgiques. Ses vertus sont aussi utilisées dans la neurasthénie et l’excitation cérébrale.

PRÊLEVoir Cicatendon

La prêle des champs (Equisetum arvense), parfois appelée Queue de rat, Queue de Renard ou Queue de Cheval, est une espèce végétale de la famille des Equisetaceae.

De par sa richesse en éléments minéraux comme la silice, le potassium, et le calcium, elle a un effet reminéralisant et diurétique1. On l’a prescrit pour soigner les tissus conjonctifs (cartilage et tendons, os) et fracture mais également les parois artérielles. On a noté également un effet positif sur les polypes nasaux, l’épistaxis, l’hémorragie.

REINE DES PRÉS Voir Fibromyalgine Classique

  • Nature: plante herbacée
  • Nom commun : Reine-des-prés, fausse spirée, spirée ulmaire
  • Nom botanique : Spirea Ulmaria (Filipendula ulmaria)
  • Famille : Rosacées
  • Partie utilisée : les sommités fleuries
  • Habitat : originaire d’Europe, elle se développe dans les zones humides.

Le genre Spirea a donné son nom à l’aspirine, mondialement connu pour son pouvoir antalgique. Les principes actifs majeurs sont des dérivés salicylés, comme ceux utilisés dans l’aspirine. Ils confèrent à la Reine-des-prés des vertus anti-inflammatoires et antalgiques qui sont utilisées dans le traitement des rhumatismes articulaires chroniques et de l’arthrose.

L’action de la Reine-des-prés dans la Fibromyalgie procure un soulagement des douleurs diffuses.

SAUGE Voir Fibromyalgine Forte

Les sauges (nom scientifique : Salvia) sont un genre de plantes de la famille des Lamiacées.

On redécouvre aujourd’hui ses vertus en matière de nutrition, car sa petite graine ovale ou ronde (d’environ 1 mm de diamètre), généralement grise, mêlée de taches noires ou blanches, et qu’on peut consommer de la même façon que le riz ou la semoule de blé, est très riche en acides gras polyinsaturés cis (dont plus de 60 % d’oméga-3) et pratiquement exempte de tout composé toxique (notamment, absence de ricine et produits similaires) ou phyto-hormonal.

SAULEVoir Fibromyalgine Forte

L’écorce de saule est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus curatives. Hippocrate conseillait déjà une préparation à partir de l’écorce du saule blanc pour soulager les douleurs et les fièvres.

En 1829, un pharmacien français, après avoir fait bouillir de la poudre d’écorce de saule blanc dans de l’eau, concentre sa préparation. Il en résulte des cristaux solubles qu’il baptise salicyline (du latin salix). Plus tard on utilisera cet acide salicylique pour fabriquer l’acide acétylsalicylique ou plus communément « Aspirine ».

SILICIUMVoir Cicatendon

C’est l’élément le plus abondant dans la croûte terrestre après l’oxygène, soit 25,7 % de sa masse.

Un apport de silicium peut contribuer à la régénérescence des tissus cartilagineux mais aussi osseux et tendineux (voir flexilium gel). Le Silicium possède une forte action antidouleur.

SPIRULINE Voir Cicatendon

La spiruline est faite à partir de différentes espèces du genre Arthrospira qui est une cyanobactérie anciennement appelées « algues bleues ».

La spiruline est l’algue des sportifs. C’est un complément alimentaire essentiel pour son apport en fer et en protéines sur le plan de l’oxygénation des muscles et de la prise de masse. La spiruline est un aliment naturel non raffiné et un allié de premier choix dans la recherche d’une condition physique optimale. Par son apport en fer et en bêta-carotène elle est un complément alimentaire majeur pour les sportifs, notamment pour prévenir et traiter les anémies, les risques du surentraînement et les douleurs musculaires.

VALERIANE OFFICINALE Voir Fibromyalgine Forte

La Valériane des collines, Valériane officinale ou Valériane à petites feuilles, connue aussi sous les appellations vernaculaires d’Herbe-au(x)-chat(s), d’Herbe de Saint-Georges, ou d’Herbe à la meurtrie1 est une plante herbacée vivace de la famille des Valerianaceae.

Elle est utilisée pour favoriser le sommeil et atténuer la nervosité. La racine de valériane est réputée sédative. Les données recueillies chez l’animal montrent une activité sédative, anxiolytique, potentialisatrice des barbituriques.

VITAMINE CVoir Fibromyalgine Classique

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble sensible à la chaleur et à la lumière jouant un rôle important dans le métabolisme de l’être humain et de nombreux autres mammifères.

Elle joue également un rôle dans le métabolisme du fer en tant que promoteur de son absorption ;  son utilisation est donc déconseillée chez les patients porteurs d’une surcharge en fer et particulièrement d’une hémochromatose.

VITAMINE D Voir Nutros

La vitamine D est désignée comme une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses), bien que ce soit avant tout une hormone synthétisée dans l’organisme humain à partir d’un dérivé du cholestérol sous l’action des rayonnements UVB1 de la lumière.

La vitamine D est nécessaire à la santé et à la robustesse du squelette humain.

Elle permet l’absorption de calcium par l’intestin, la réabsorption du calcium et du phosphore par les reins et la résorption osseuse par les ostéoclastes. Il existe un délai d’action entre le moment de l’administration de vitamine D et celui où l’absorption du calcium augmente sous son effet.

Au cours de la croissance, son site d’action privilégié est la zone métaphysaire, où le cartilage de conjugaison se transforme en tissu osseux.

Enfin, à dose physiologique, elle diminue la calciurie (excrétion urinaire du calcium).

Chez la personne âgée, la supplémentation en vitamine D diminue sensiblement le risque de fractures (surtout hanches et vertèbres).

VITAMINE EVoir Cicatendon

La vitamine E ou tocophérol est une vitamine liposoluble (c’est-à-dire soluble dans les lipides, mais insoluble dans l’eau). Elle est reconnue comme étant essentiellement un antioxydant, elle freine le vieillissement cutané et assure la stabilité des structures cellulaires.

En plus de son rôle antioxydant, la vitamine E évite l’agrégation excessive des plaquettes responsable des thromboses, a une action protectrice sur les globules rouges et pourrait prévenir, par ce biais les maladies cardio-vasculaires d’origine athéromateuse.

ZINC Voir Cicatendon

Le zinc est contenu essentiellement dans la viande rouge et il ne semble pas exister de forme de stockage de ce métal dans l’organisme humain.

Une carence patente en zinc est notée dans près d’un tiers de la population mondiale, surtout en rapport avec des problèmes de sous-nutrition. Cependant, des données récentes tendent à démontrer qu’il peut y avoir dans les populations de pays riches un déficit en zinc lié une alimentation mal équilibrée. Ce déficit, même léger, a un impact sur certaines fonctions, comme le système immunitaire responsable de la défense vis à vis de certaines infections. Ces déficits ont été documentés chez des enfants, mais aussi chez des personnes âgées, et peut se traduire par une sensibilité accrue à certaines infections bactériennes (pneumonie) ou virales (diarrhées, infections des voies respiratoires).