Peut-on faire du sport en ayant de l'arthrose ?

Chacun en prenant de l'âge est amené à se poser cette question. Il est tout d'abord important de définir votre état de santé général : êtes-vous en surpoids, quel est le terrain génétique de l'arthrose, quel est votre niveau physique, à quel point votre arthrose est-elle douloureuse ?

En effet, si 70 % des personnes de plus de 65 ans ont de l'arthrose, notamment au genou, seulement 10 % à 15 % en souffrent.

En fonction de ces paramètres, qu'un médecin du sport pourra évaluer, vous pourrez alors choisir une activité physique adaptée.

Vous l'aurez compris, une fois votre bilan de santé réalisé, l'autre point crucial est de définir quel sport vous souhaitez pratiquer et quelles conséquences celui-ci peut avoir sur vos articulations.

Certains sports, peuvent favoriser le risque de survenue d'arthrose. C'est le cas de nombreux sports collectifs. On peut notamment citer le football, le basket, le rugby, le handball, etc.

Tous les sports de contact sont susceptibles d'entraîner des traumatismes, bien que certains sports individuels tels que la danse, le squash, l'escalade peuvent être également néfastes pour les articulations. L'intensité de la pratique joue également un rôle déterminant. On se rend compte alors à postériori des méfaits liés à une sollicitation excessive et des traumatismes subis par nos articulations.

On peut alors se demander si le sport n'est pas, lui-même, générateur d'arthrose ?

Sans facteur de risque connu pour une activité de loisir non accidentogène, l'apparition concomitante d'une arthrose liée à celle-ci n'a pas de chance de survenir.

Dans les activités sportives sans risque connu pour les articulations, on retrouve le vélo, la marche à pied, la natation, la chasse, la voile, le golf, la course à pied. Certaines activités physiques sont aussi sans danger pour vos articulations, tels que le bricolage et le jardinage.

À l'inverse en face d'une articulation anormale, avec un passé familial pathologique connu, une activité sportive génératrice de micro-traumatismes, pratiquée de façon intense et commencée très tôt, l'arthrose à toutes les chances d'apparaître très vite. Mais comme le disait Caton : « Si quelque excès t'entraîne en quelque maladie, n'accuse point le temps quand tu causes ton mal. »

En tout état de cause, il faut insister sur les bénéfices incontestables d'une activité physique régulière. Il est bon d'ailleurs de rappeler que l'excès de repos est aussi nuisible que l'excès d'activité.

Découvrez Cuivramine® pour soulager vos articulations

Achat Cuivramine