LABRHA, 1er laboratoire de recherche sur la viscosupplémentation en 2016

Patrick Sac-Epée Décidé à devenir un acteur majeur dans le domaine de la viscosupplémentation grâce à sa gamme complète d’acide hyaluronique de nouvelle génération couplée au mannitol, HAPPYVISC® (dossier de remboursement pour la gonarthrose déposé en 2014 et toujours bloqué !), HAPPYCROSS® et HAPPYMINI®, le LABRHA s'est résolument engagé dans un vaste programme de recherche sur l'acide hyaluronique intra-articulaire.
Pas moins de 8 publications internationales sur le sujet ont été publiées depuis 2014 (Ref 1 à 8) et 2 autres, d'ores et déjà acceptées, sont en cours de publication, tandis que 3 sont soumises et en attente de décision. Pour cela, le LABRHA s'est entouré des meilleurs experts européens de l'arthrose et plus précisément de la viscosupplémentation.
EuroVisco

1e recommandations européennes sur la viscosupplémentation en 2014

Le travail publié en 2015 dans Seminars in Arthritis and Rheumatism (4), propose les premières recommandations d'usage de la viscosupplémentation, jamais publiées. Téléchargé plus de 2500 fois depuis sa publication, ce travail fait désormais référence dans ce domaine.
Il est le fruit d'un groupe d'experts internationaux de l'arthrose, issus des 5 pays Européens (Allemagne, Belgique, France, Italie et Royaume Uni) réunis à l'initiative du Labrha, dans le cadre du 1er Board européen sur la Viscosupplémentation (Lyon, juin 2014). 
Dans ce travail les experts, rhumatologues, orthopédistes et rééducateurs, ont discuté et analysés à partir de leur expérience personnelle et d'une revue exhaustive de la littérature, 24 points cruciaux concernant la viscosupplémentation. Une position consensuelle s'est dégagée 19 fois sur 24.

Parmi les points de consensus les plus forts on retiendra que :

  • seuls les produits spécifiquement conçus pour cela, donc de structure réticulée, doivent être utilisées pour les mono-injections
  • le protocole d'injection (1 injection par semaine, 3 semaines consécutives) doit être rigoureusement respecté lorsque l'on utilise un acide hyaluronique linéaire
  • la voie d'injection sous rotulienne latérale doit être préférée aux autres voies dans la gonarthrose
  • en dehors du genou les injections doivent être réalisées sous contrôle radio ou échographique.

Enfin les experts ont adopté une position consensuelle en faveur d'un effet chondroprotecteur probable de l'acide hyaluronique, se basant sur un niveau de preuve croissant, en particulier grâce à l'utilisation de biomarqueurs de la dégradation du collagène.

2015 : 2e board européen EuroVisco : le retraitement

Le groupe d'experts, enrichi de 3 nouveaux membres, dont un espagnol, portant le nombre de nationalités représentées à 6, s'est à nouveau réuni en septembre 2015 sous le nom EUROVISCO (European Viscosupplementation Consensus group) pour le 2nd board européen sur la Viscosupplémentation. Le sujet abordé, dont les résultats sont en cours de publication, était le retraitement après une précédente viscosupplémentation :

Qui et quand retraiter les patients ayant été améliorés par un premier traitement ? Que faire en cas d'échec ou d'intolérance d'un précédent traitement par acide hyaluronique ?

Le groupe de travail a ainsi pu développer deux arbres décisionnels pour aider le praticien dans ses choix de retraitement.

2016 : 3e board européen

Le troisième board européen sur la Viscosupplémentation, s'est déroulé très récemment avec pour thème la chondroprotection et pour ambition de proposer des recommandations pour la conception et la réalisation d'essais cliniques visant à démontrer l'effet structuro-modulateur de la viscosupplémentation.

CONCLUSION

A l'heure où l'on parle de plus en plus du déremboursement de l'acide hyaluronique intra-articulaire le LABRHA poursuit ses efforts pour faire avancer la recherche et les connaissances sur ce traitement qui est, à n'en pas douter, un traitement d'avenir qui n'a pas encore livré tous ses secrets.

Patrick Sac-Epée

---

1- Rinaudo M, Lardy B, Grange L et al. Effect of Mannitol on Hyaluronic Acid Stability in Two in Vitro Models of Oxidative Stress. Polymers 2014, 6(7), 1948-1957; doi:10.3390/polym6071948

2- Conrozier T, Mathieu P, Rinaudo M. Mannitol Preserves the Viscoelastic Properties of Hyaluronic Acid in an In Vitro Model of Oxidative Stress. Rheumatol Ther. 2014;1(1):45-54.

3- Conrozier T, Bossert M, Balblanc JC, et al. Viscosupplementation with HAnox-M-XL is effective in moderate hip osteoarthritis but is not an alternative to hip joint surgery in patients with severe disease. results of a clinical survey in 191 patients treated in daily practice. EMJD 2014; 3:49-55

4- Henrotin Y, Raman R, Richette P, et al. Consensus statement on viscosupplementation with hyaluronic acid for the management of osteoarthritis. Semin Arthritis Rheum. 2015;45(2):140-9. doi:0.1016/j.semarthrit.2015.04.011

5- Conrozier T, Bozgan AM, Bossert M, et al. Standardized Follow-up of Patients with Symptomatic Knee Osteoarthritis Treated with a Single Intra-articular Injection of a Combination of Cross-Linked Hyaluronic Acid and Mannitol.Clin Med Insights Arthritis Musculoskelet Disord. 2016;9:175-9. doi: 10.4137/CMAMD.S39432.

6- Conrozier T, Eymard F, Afif N et al. Happyvisc Study Group. Safety and efficacy of intra-articular injections of a combination of hyaluronic acid and mannitol (HAnOX-M) in patients with symptomatic knee osteoarthritis: Results of a double-blind, controlled, multicenter, randomized trial.Knee. 2016;23(5):842-8. doi: 10.1016/j.knee.2016.05.015.

7- Conrozier T, Patarin J, Mathieu P et al. Steroids, lidocain and ioxaglic acid modify the viscosity of hyaluronic acid: in vitro study and clinical implications. Springerplus. 2016;5:170. doi: 10.1186/s40064-016-1762-z.

8- Eymard F, Bossert M, Lecurieux R et al. Addition of mannitol to hyaluronic acid may shorten the viscosupplementation onset of action in patients with knee osteoarthritis.

Post-hoc analysis of a double-blind, controlled trial. J Clin Exp Orthop 2016