Le diagnostic de la fibromyalgie

« La fibromyalgie est un trouble chronique du système nerveux central. Elle se caractérise par des douleurs dans l’ensemble du corps qui sont souvent accompagnées de fatigue, de dépression et de problèmes de sommeil »

Cette définition de l’affection qui fait référence au Canada, illustre parfaitement la nouvelle tendance dans l’élaboration diagnostique de l’affection laissant progressivement de coté les critères anciens reposants sur le calcul des points douloureux de Yunus.

De nouveaux critères pour le diagnostic de la fibromyalgie

De nouveaux critères (1) ont été proposés pour établir le diagnostic de la fibromyalgie en accord avec l’ACR (American College of Rheumatology ). Cela pourrait déboucher sur une augmentation significative du nombre de cas diagnostiqués. On s’approcherait ainsi d’un pourcentage de 3 % de la population générale.

Aujourd’hui, le diagnostic repose sur la sensibilité au toucher d’au moins 11 points sur 18 (points de Yunus), répartis sur les 4 quarts du corps et persistants depuis au moins 3 mois malgré le traitement classique des douleurs. On sait qu’à l’usage ce critère n’est pas très fiable en raison des changements de points douloureux au fil des mois, d’une extrême « médecin-dépendance » du fait de la pression exercée par le praticien sans règle très précise.

L’apparition des nouveaux critères ne fait plus appel à la recherche de ces points mais repose sur un index de douleur généralisée déterminé avec une liste de 19 zones (WPI) mentionnées dans le schéma ci-dessous. et couplée à une échelle de sévérité de symptômes associés.

Le patient précise le nombre de parties de son corps où il a perçu une douleur dans la semaine précédent l’examen.

Image douleurs Fibromyalgie

Cette recherche des douleurs est couplée à une échelle de sévérité de symptômes associés dont les troubles du sommeil, le degré de la fatigue, les troubles cognitifs et les symptômes somatiques. Ces symptômes sont cotés de 0 à 3.

Score Fibromyalgie

En additionnant les scores intermédiaires (WPI de 0 à 19 et Echelle de sévérité de 0 à 12), on arrive à un score maximum de 31.

Un score ≥ 13 est nécessaire comme critère de base dans le diagnostic de la fibromyalgie à condition que le patients remplisse en plus les trois conditions suivantes

Symptômes douloureux présents depuis au moins trois mois.
Index de la douleur à 7 et échelle de sévérité des symptômes à 5 ou index de la douleur entre 3 et 6 et échelle de sévérité des symptômes à 9.
Toute autre cause responsable des douleurs chroniques ostéoarticulaires a été éliminée.
Cette nouvelle approche diagnostique de la fibromyalgie proposée par F. Wolfe a été mise en application dans une étude par P. Mease (2) qui a ainsi montré dans une population de patients atteints de douleurs chroniques que le nouveau score avec une limite inférieure placée à 13 permettait de faire un classement correct de la fibromyalgie dans 93 % des cas avec une sensibilité de + de 96 % et une spécificité de près de 92 %.

Ces critères devraient très rapidement remplacer ou compléter ceux établis par l’ACR en 1990 puis 2010.

Bibliographie

(1) Wolfe F, et al. The American college of rheumatology preliminary diagnostic criteria for fibromyalgia and mesuarement of symptom severity. Arthritis Care Res 2010;62:600-10.

(2) Mease P, et al. Development of the fibromyalgia survey diagnostic criteria, a modification of the ACR (2010) preliminary diagnostic criteria for fibromyalgia. EULAR, juin 2010.

Découvrez Fibromyalgine® Classique

Fibromyalgine® Classique