Labrha L'assiette anti-arthrose


L'assiette anti-arthrose

La Journée mondiale de l'alimentation est l'occasion parfaite de composer votre assiette idéale, une assiette anti-douleurs articulaires qui prévient et lutte contre l'arthrose au quotidien. Des menus plaisir pour vous régaler et vous faire du bien. Largement inspirés du régime crétois, nos petits plats vous mettront l'eau à la bouche et seront vos meilleurs alliés santé.



Pour lutter contre l'inflammation des articulations, dans votre assiette il y a…

Arrivé devant vos fourneaux, vous manquez d'inspiration pour cuisiner. Quels sont les plats à faire mitonner pour vous faire plaisir tout en venant à bout de vos rhumatismes inflammatoires et autres douleurs articulaires ? Voici quelques idées à décliner, mixer, adapter, interchanger à l'infini :


  • Les accompagnements anti-arthrose : les alliacées sont vos alliées grâce à leurs composés soufrés. En usant et abusant des oignons, de l'ail, des échalotes, de la ciboulette ou encore des poireaux, vous profitez des bienfaits d'un puissant antioxydant : l'allicine.
  • Les légumes anti-arthrose : au moins trois fois par semaine, inscrivez au menu des choux, des radis ou des navets crus. Riches en vitamine C, en vitamine K, en fibres, en flavonoïdes et en composés soufrés, ils bloquent le processus d'inflammation. Vous n'êtes pas adepte du cru ? Des légumes al dente ou à la vapeur libèrent leurs bienfaits. Pour varier les plaisirs, les légumes colorés comme les poivrons, les tomates, les betteraves et les brocolis sont à privilégier.
  • Les poissons gras anti-arthrose : deux fois par semaine, le poisson s'invite dans votre assiette. Et vous avez le choix ! Hareng, sardine, saumon, flétan, anchois, anguille… les poissons gras sont riches en oméga-3 mais aussi en sélénium, en zinc et en vitamine D, autant d'éléments qui vous prémunissent des inflammations. On les consomme ultra frais en tartare, en carpaccio, en tartinade ou encore cuits quelques minutes à la vapeur douce. Envie de varier les plaisirs iodés ? Coquillages et crustacés sont enrichis en protéines, en minéraux et en oligo-éléments antioxydants. Mention spéciale pour les crevettes grises qui se mangent avec leur carapace. Chondroïtine et glucosamine au menu pour renforcer la cartilage et les articulations en quelques bouchées.
  • Un dessert anti-arthrose : offrez-vous un bol d'antioxydants pour terminer le repas sur une note sucrée. Frais ou surgelés, les fruits rouges se déclinent à l'infini. Une mousse de fraises, un smoothie à la framboise, du raisin picoré, quelques cerises dégustées sur l'arbre, des cassis bien mûrs ou encore de savoureuses grenades, vous avez l'embarras du choix. Comme l'aspirine, leurs tanins et pigments sont anti-inflammatoires. Bien mieux qu'un cachet effervescent ! Préférez des fruits rouges biologiques non contaminés par les pesticides. 
  • Un encas anti-arthrose : une fringale dans la journée ? Gardez une poignée de noix à portée de main. Riches en oméga-3, elles soulagent les inflammations épisodiques ou chroniques. Un petit plaisir auquel vous pouvez ajouter quelques cranberries ou abricots secs pour la couleur et la douceur et des graines de lin fraîchement broyées.



De la couleur dans vos plats pour prévenir l'arthrose



En l'absence de traitements symptomatiques, c'est par votre alimentation que vous pouvez agir contre l'arthrose. Comment ? Outre les bons aliments, en mettant de la couleur dans votre assiette et en relevant vos plats. Même si vous n'avez que peu de temps au quotidien pour cuisiner, quelques secondes suffisent pour ajouter une pincée de ceci et un zeste de cela. À la clé un bien-être retrouvé et des douleurs articulaires atténuées. Nous sommes ce que nous mangeons, notre santé en est le reflet. En cas d'arthrose, vous pouvez ainsi adopter chaque jour dans votre alimentation :

  • Le curcuma : une épice santé très prisée et pour cause. Elle affiche de remarquables propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et antioxydantes. En infusion ou en poudre dans vos plats salés, le curcuma limite les raideurs et les douleurs liées aux rhumatismes inflammatoires.
  • Aliment thérapeutique par excellence, le gingembre est utilisé en cuisine et en médecine depuis l'Antiquité. Il s'agit d'un rhizome à la saveur délicieusement piquante et très relevée. Riche en gingerol, en shogaol et en zingérone, il est particulièrement apprécié pour ses bienfaits anti-inflammatoires et antioxydants. Le gingembre est ainsi un véritable allié en cas d'arthrose et de douleurs articulaires. En prime, il est très bon pour la digestion.
  • Parmi les champions contre les inflammations, quel est l'aliment à adopter contre l'arthrose au quotidien ? Le poivre noir pour des cartilages en pleine forme. Un petit tour de moulin malin dans tous vos plats et la douleur est résorbée. Et c'est prouvé : des chercheurs chinois* ont démontré le positif impact des pipérines pour bloquer l'inflammation des articulations .



Les "bons gras" anti-douleurs articulaires



Une huile c'est bien, varier les plaisirs c'est encore mieux. Dans votre lutte contre l'arthrose, adoptez les huiles végétales pour vous faire du bien. Sources d'oméga-3, ces acides gras essentiels, ces "bons gras" ont des effets anti-inflammatoires reconnus. Les vertus de l'huile de colza, de l'huile de graines de lin, de l'huile de noix et de l'huile d'olive extra vierge ne sont plus à prouver. Le principe ? Un peu d'huile d'olive dans une sauce salade, un filet d'huile de lin sur un poisson blanc, quelques gouttes d'huile de colza dans un mayonnaise maison, les huiles végétales ont tout bon.


Quid des autres huiles végétales ? L'huile de tournesol, l'huile de maïs ou encore l'huile de pépins de raisin n'ont pas la cote dans notre régime spécial anti-douleur articulaires. Elles sont en effet trop riches en oméga-6 qui favorisent les inflammations des articulations.


Le conseil du cuisinier : consommez l'huile de lin 100% crue, en assaisonnement uniquement. Elle ne supporte pas la cuisson. Quant à l'huile d'olive, en assaisonnement ou en cuisson à moins de 180°C, elle reste la chouchoute dans nos placards de cuisine. Riche en acide gras mono-instauré, en acide oléique et en oléocanthal (un antioxydant qui réduit les douleurs articulaires et les inflammations), elle a toute sa place dans nos plats.


De l'entrée au dessert en passant par l'assaisonnement et l'encas, vous voilà riche de nombreuses idées pour enfin casser le cercle vicieux de l'inflammation. L'assiette anti-arthrose est facile à composer et délicieuse à déguster. Profitez-en pour rédiger votre liste de courses dès aujourd'hui. Pour décupler les effets de votre régime anti-douleurs articulairesArtrophon

*Ying X, Chen X, Cheng S, Shen Y, Peng L, Xu HZ. Piperine inhibits IL-β induced expression of inflammatory mediators in human osteoarthritis chondrocyte. Int Immunopharmacol. 2013 Oct;17(2):293-9. doi: 10.1016/j.intimp.2013.06.025.